Patrimoine

Les Charentes

Cet établissement commercial est emblématique du centre bourg d’Angoulins. Construit entre 1860 et 1867, il est à l’origine un hôtel, restaurant et bar. À l’aube de la création de la nouvelle ligne de chemin de fer et de l’essor des bains de mer, il profitera des bienfaits du tourisme. Lieu de vie et de loisirs, […]

Les Charentes Lire la suite »

Les cimetières

Le cimetière communal est situé au lieu-dit Les Fourneaux, en haut de la rue Pasteur. Établi primitivement autour de l’église, son déplacement à la fin du XIXème siècle a été rendu obligatoire par la loi mais surtout inévitable car la place était comptée, occasionnant au passage des problèmes de salubrité. En 1981, le nouveau cimetière

Les cimetières Lire la suite »

La maison Larteau

J’avais évoqué cette belle maison de maître dans mon précédent article sur les colonies de vacances. Mon intérêt s’est ravivé depuis ma rencontre avec Danièle Lequeux Pianazza. Profitant d’une visite chez elle pour qu’elle me parle de l’ancien terrain de football de la JSA et de cette famille italienne de maçons arrivée à Angoulins en

La maison Larteau Lire la suite »

La villa Les Platères

Il est des maisons plus intrigantes que d’autres. La villa Les Platères en fait partie. Celle-ci, les angoulinois la connaissent bien car ils l’ont longtemps considérée peuplée de fantômes ! La « maison hantée », telle qu’ils la surnomment, fut construite à deux pas de la gare au début des années 1930. Au grand dam

La villa Les Platères Lire la suite »

Albert Denis

Albert Denis fut le maire d’Angoulins de mars 1965 jusqu’en mars 1983. Ces 18 années à la tête de la mairie sont une période charnière pour notre village. Les « trente glorieuses » touchent à leur fin, la période moderne se dessine avec ses avantages et ses inconvénients. Son conseil municipal eut à gérer d’importants

Albert Denis Lire la suite »

La zone commerciale

Depuis les années 1970, deux grands centres commerciaux se disputent le pouvoir d’achat des consommateurs rochelais et de ses alentours : Beaulieu, sur la commune de Puilboreau et Angoulins. Le premier ouvre ses portes le 10 novembre 1970, le second, quelques mois plus tard, le 28 mai 1973.Auparavant, il fallait se rendre dans le quartier

La zone commerciale Lire la suite »

La cour Gambetta

En avril 1893, la commune d’Angoulins rachète le Domaine du Parc à Elisa Monlun, épouse du marquis Théodore Leclerc de La Verpillière. L’objectif est d’installer les services municipaux dans des nouveaux locaux, spacieux et fonctionnels. Et, plus urgent, de construire une nouvelle école, car les enfants du village sont de plus en plus nombreux. Auparavant, la mairie et l’école

La cour Gambetta Lire la suite »

L’atelier des Ets Gaillard

En 1930, un atelier de créosotage de poteaux télégraphiques et de traverses de chemin de fer s’installe au nord de la gare. L’activité va durer jusqu’à la guerre. En mai 1940, il est racheté par le ministère de la Défense Nationale pour en faire un centre de stockage. Après la guerre, le site est mis

L’atelier des Ets Gaillard Lire la suite »

La fabrique Moinard

L’industriel rochelais Auguste Moinard installa après la Grande Guerre une fabrique de produits chimiques à Angoulins, rue Saint-Gilles. Croix de guerre 14/18, résistant en 1940, il est élu maire de La Rochelle en 1947. Auguste Moinard est une personnalité marquante de la vie de notre région dans cette première moitié du XXème siècle.Je vous en

La fabrique Moinard Lire la suite »

La Jeunesse Sportive Angoulinoise

La JSA est le plus ancien club sportif d’Angoulins. Des générations de footballeurs, « des p’tits drôles » jusqu’aux vétérans ont foulé la pelouse des stades des Russons (quartier Toucharé). Club centenaire, il connut dès sa création les joies de la victoire – entrecoupée par la guerre – jusqu’à son entente avec le club d’Aytré

La Jeunesse Sportive Angoulinoise Lire la suite »